BLUE ÖYSTER CULT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BLUE ÖYSTER CULT

Message  Philob le Lun 29 Sep - 17:50

C'était le 12 septembre à Leffrinckoucke ( à côté de Dunkerque ), dans une petite, mais très chouette salle, que j'ai revu ce groupe mythique qui a connu ses heures de gloire dans les années 70 et 80...
De la formation originale, il ne reste que les 2 plus importants : Donald ( Buck Dharma ) Roeser et Eric Bloom.
J'avais déjà vu B.O.C au début des années 80. C'était la grande époque, avec un light-show impressionnant ( ils étaient les premiers à utiliser des lasers ).
Mais comme beaucoup de vieux groupes, on en revient à un spectacle beaucoup plus simple et sobre, et devant un public "familial", ce qui est loin de me déplaire !
Malheureusement, le son était très moyen, et les jeux de lumières tout à fait insignifiants. Mais la musique était là, toujours jouée avec passion.
Difficile pour moi de donner la set list, ayant déconnecté depuis longtemps, mais certains titres incontournables ont ravi le public : M.E 262, Buck's Boogie, Godzilla , Dont' Fear The Reaper, Last Days Of May, The Red And The Black...
Un bon moment donc, et aucun regret...





_________________

Sans la musique, la vie serait une erreur...
Visitez le Myspace de mon groupe...
http://www.myspace.com/rockinchair59
avatar
Philob
Admin

Messages : 526
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://wishboneash-france.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BLUE ÖYSTER CULT

Message  Grinder Man le Lun 29 Sep - 19:16

Ah BÖC groupe mythique de la fin des 70's dont la discographie renferme quelques bijoux et qui donne sa pleine mesure en concert... Les albums lives sont tous excellents et très péchus.
avatar
Grinder Man

Messages : 196
Date d'inscription : 14/09/2008
Age : 52
Localisation : Bienvenue Chez Les Ch'tis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BLUE ÖYSTER CULT

Message  Phil le Lun 3 Nov - 19:07

Les origines

Le groupe débuta à la fin des années 60 sous le nom de Soft White Underbelly . Les membres n' en étaient pas à leur première expérience musicale puisque régulièrement , ceux - ci avaient fait partie de petits groupes au sein de leur lycée.
Donald Roeser et Albert Bouchard se rencontrèrent à l' Université de Clarkson à Postdam , NY . On leur présenta Bruce Abbott avec qui ils entreprirent d' écumer les universités et les clubs sordides sous le nom de The Disciples . S'adjugeant les services de 2 amis d' Abbott , ils changèrent leur nom en "Travesty" en référence à l' album du Blues Project . Sentant que leurs études leur filaient entre les doigts , Roeser et Bouchard décidèrent de se consacrer à la musique à plein temps .
Travesty splitta rapidement et chose étonnante , les 2 compères virent leur chemin se séparer , période pendant laquelle , ils intégrèrent des petits groupes locaux , dans lesquels , ils purent faire leurs premiers pas . Durant ce laps de temps , Roeser fit une rencontre déterminante : Sandy Pearlman ." Rock - critic" émerite , il ouvrit la voie à des gens prestigieux tels que Lester Bangs grace notamment à sa publication Crawdaddy . Pearlman fut très intéressé par l' idée de mixer le concept de Seconde Guerre Mondiale et de musique et c'est la raison pour laquelle , il voulut constituer un groupe rapidement composé de fines lames . Ceci fut fait . Allen Lanier dont on avait remarqué le talent , participa aux premières jams du groupe baptisé Soft White Underbelly et décida de rester à plein temps . Nous étions en 1967.
Les premières parties de légendes telles que Muddy Waters et Grateful Dead se firent plus nombreuses et permirent au combo de faire état de leur talent .
Cependant , selon Pearlman , il leur fallait dénicher un véritable chanteur . Les Braunstein occupa très bien sa fonction , ce qui permit notamment à Jac Holzman , producteur d' Elektra Records , de les remarquer et de les signer à l' automne 68 .
C'est à ce moment précis qu ' apparut Eric Bloom . Doté d' une voix , on va dire"inquiétante et surtout guitariste rythmique de talent , il intégra le groupe en avril 69, lui permettant de gravir un échelon supérieur .
Entre-temps s' étaient produits des évènements fâcheux . En effet , lorsque Jac Holzman leur proposa d' enregistrer un album , des tensions surgirent entre le groupe et Braunstein , ce dernier désirant évoluer vers une voie musicale différente de celle de la majorité du groupe . A peine terminé , le combo décida de se séparer du "Mouton Noir" pour engager Eric Bloom qui refit toutes les parties vocales de l' album .
Ce dernier eut certainement plus d' à propos que son prédécesseur et surtout plus convaincant car il leur fit comprendre que leur musique psychédélique étiquetée "San Francisco" ne leur permettrait pas de décoller . Il leur affirma que le groupe devait se tourner vers une musique résolument plus rock . Nouvelle musique , nouveau nom . Le groupe se rebaptisa The Stalk Forrest Group . Ce fut à cette période que Bloom affubla des noms de scène aux membres du groupe , notamment "Buck Dharma" à Donald Roeser . Sous la tutelle d ' Elektra Records , le groupe enregistra un album qui n' eut aucun retentissement .
Andy Winters , le bassiste ,fut remercié et remplacé par Joe Bouchard , le frère d' Albert .
L' évènement qui allait suivre , fut déterminant . En effet , ayant été invité à jouer dans le cadre d' une colonie de vacances , le groupe impressiona un certain David Lucas qui les fit enregistrer 2 démos . Sandy Pearlman , pour sa part , connaissait un ami , Murray Krugman qui travaillait pour Columbia Records . Ce dernier sollicita son président , Clive Davis , pour organiser une audition . A leur écoute , ce dernier fut tellement sous le charme qu ' il les signa immédiatement . Dans le même temps , jugeant le nom du groupe ridicule , Pearlman le changea en Blue Öyster Cult

Phil

Messages : 410
Date d'inscription : 14/09/2008
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BLUE ÖYSTER CULT

Message  Phil le Lun 3 Nov - 19:07

En janvier 72 sortit le premier album qui contenait en l' ocurrence le titre Cities on flame . Celui- ci ( le titre ) eut des répercussions relativement positives puisqu ' il atteignit le top 40 dans les charts . Le groupe partit en tournée afin de promouvoir cet album en compagnie d' Alice Cooper qui leur transmit quelques petits conseils dans la gestion d' une scène . En effet , ce dernier leur affirma qu ' il s' agissait d' ajouter une p'tite once de folie dans leurs prestations . Cependant dans ce premier effort , les influences de Soft White Underbelly et de The Stalk Forrest Group paraissaient encore trop évidentes .
En 1973 , le groupe décida d' alourdir ses riffs et publia un album plus compact intitulé Tyranny and Mutation .C'est à cette période que le combo loua une maison ("a band house")pour répéter ,de façon à respecter ce à quoi , il avait toujours été fidèle : les jams . Courant 74 , l' album Secret Treaties sortit et connut un retentissement beaucoup plus important grace à des titres comme Dominance and Submission , ME 262 ,Harvester of Eyes ou bien Astronomy . Grand succès . C'est avec cette réalisation que le B.O.C prit son envol . Le problème résida dans le fait que sur la pochette , le groupe posait près d' un Messerschmitt 262 . Ils furent ainsi taxés de pro - nazis tout en sachant que les membres étaient de confession juive (?) .
Avec un tel abum , le groupe n' eut aucun mal pour le supporter en tournée et décida de publier ,en 1975,un double album live intitulé On your feet or your knees qui , à son écoute , capte magnifiquement ce qu 'est la puissance de feu du B.O.C sur scène . A la suite de cela , Eric Bloom et ses compères décidèrent qu ' il fallait s' expatrier pour entamer leur première tournée européenne .
Dans ce groupe , le processus de création musicale , fut à l' époque en constante évolution et l' album qui suivit , intitulé Agents of Fortune , sortit très rapidement en 1976 . Celui-ci contint un hit Don't fear the Reaper . Ce hit élargit l' auditoire et permit au groupe de jouer dans des salles plus importantes en tête d' affiche .
Il convient de noter qu' à cette époque Agents of Fortune divisa quelque peu les fans . Les "Die- Hard" fans le jugeaient trop soft , d' autres prétendirent que le groupe continuait sa marge d'évolution .
Au terme d' une tournée particulièrement longue , le B.O.C se remit à composer intensivement et sortit Spectres en 1977 , qui se voulait ëtre le follow-up d' Agents of Fortune . Celui - ci ne rencontra qu ' un succès d'estime malgré le titre Godzilla. Le groupe , féru de tournées et friand d' albums live , repartit sur la route courant 78 et publia un deuxième live intitulé Some Enchanted Evening (79), qui , une nouvelle fois ( dommage qu ' il fût simple) qui s' avèra tout aussi excellent .
La volonté du groupe de toucher davantage de gens se confirma avec la sortie en 1980 de l' album Mirrors . A partir de là , les fans (les vrais) se posèrent maintes questions à propos de leur groupe favori . L' album fut honni pour son côté "poppy". Peut-être est -ce aussi l' influence du producteur Tom Werman qui se fit plus envahissante sur cet opus ?
En ce qui concerne Sandy Pearlman , celui - ci s' occupa aussi de Black Sabbath en tant que manager . Ce dernier s' octroya les services de l'immense Martin Birch à la production du prochain album du Cult . Intitulé Cultosaurus Erectus , et grace à une volonté du groupe de revenir au véritable esprit de Blue Öyster Cult , l' album reçut un excellent accueil . Birch et Pearlman eurent , pour la tournée , l' idée de réunir les deux groupes et réalisèrent la vidéo live Black and Blue , les deux combos alternant chaque soir , le headlining .
En 1981 , le groupe s' attela à la composition de l'album suivant Fire of Unknown Origin . Le Cult décrocha un hit grace à Burnin' for you et concocta l' un de ses titres les plus épiques Veteran of Psychic Wars qui figurera , quelques temps plus tard , sur la BO Heavy Metal ( Métal Hurlant) .
Des tensions survinrent entre Albert Bouchard et le reste du groupe qui , d' un commun accord décida de s' en séparer . Il fut remplacé par Rick Downey , roadie du groupe .
Pour des raisons contractuelles , le groupe se dût de publier un excellent double album live intitulé Extraterrestrial live , courant 82 qui contient entre autres une excellente reprise de Roadhouse Blues des Doors avec Robbie Krieger en guest .

Phil

Messages : 410
Date d'inscription : 14/09/2008
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BLUE ÖYSTER CULT

Message  Phil le Lun 3 Nov - 19:08

Parallèlement à la sortie de ce magistral double live , le groupe décida d' effectuer une pause concernant le rythme -album- tournée - album .
Cependant , Buck Dharma , en quête de nouvelles compositions se laissa porter par le fait de réaliser un album solo . Flat out sortit courant 81 et ne bénéficia d' aucune tournée promotionnelle .
S' éternisant dans la réalisation d' un nouvel album , le B.O.C engage un nouveau producteur répondant au nom de Bruce Fairbairn ( Bon Jovi entre autres) . Le son du Cult va se métarmorphoser en quelque chose qui pourrait se rapprocher d' un groupe Hard - FM . Les singles Take me away et Shooting Shark extraits de l' album The Revolution by night ( sorti en 84) retiennent à peine l' attention puisqu ' ils atteignent #83 dans les charts . La tournée demeure un succès car le B.O.C s' avère être foncièrement un groupe de scène . Rick Downey , las de participer à des albums relativement médiocres quitte le navire à l' issue de la tournée .
Pendant plus de 2 ans , personne n' entendra plus parler du Blue Öyster Cult .
Face au désistement de Downey , le groupe s' accorde pour une réintégration d'Albert Bouchard en son sein . Cela dura 2 semaines , les vieux griefs ressurgissant . Un malheur n' arrivant jamais seul , Allen Lanier , las de cette existence , à son tour , quitte le groupe courant 85 . Recrutant Tommy Zvonchek et Jimmy Wilcox pallièrent à ces 2 défections .
L'album Club Ninja sortit en 1986 et s' avèra dès la première comme à la seconde écoute comme très médiocre .
Une tournée mondiale débuta et à l' issue de la section allemande de la tournée , Joe Bouchard prit la poudre d'escampette et fut remplacé au pied levé par Jon Rogers .
Depuis son éviction en 81 , il faut préciser qu ' Albert Bouchard n' était pas resté inactif puisqu ' il s' était attelé à l' enregistrement d' Imaginos , un écrit ambitieux dont l' auteur n' était autre que Sandy Pearlman . Ce dernier l' avait entrepris dès la fin des années 60 .
Intéressé par le dit projet , le groupe exigea de Bouchard et de Pearlman que le projet aboutisse mais sous le nom de B.O.C . Ce qui s' effectua en 1988 .
L'album Imaginos reçut des critiques dithyrambiques mais n' atteignit pas le niveau de ses illustres prédécesseurs .
S' ensuivirent pour le groupe , des tournées à répétition dans des clubs enfumés auxquelles participérent Chuck Burgi ( batterie) et Jon Rogers ( basse). Columbia Records ne renouvela pas le deal après pourtant une bonne vingtaine d' années de bons et loyaux services de la part du combo .
A la fin des années 90 , nous apprîmes que le B.O.C avait été signé chez CMC pour enregistrer un album intitulé Heaven Forbid . Celui - ci sortit en 98 qui , dans sa globalité , fut bien accueilli . En compagnie de Danny Miranda à la basse et de Bobby Rondinelli à la batterie , le groupe écuma les US , reprit son rythme d' antan pour publier un autre album Curse of the Hidden Mirror en 2001 et un album live intitulé A Long Day's Night (également en DVD ) suivit en DVD . On en est donc là .

Phil

Messages : 410
Date d'inscription : 14/09/2008
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BLUE ÖYSTER CULT

Message  Philob le Lun 3 Nov - 19:19

Eh bé... Je lirai tout ça demain. Sleep

_________________

Sans la musique, la vie serait une erreur...
Visitez le Myspace de mon groupe...
http://www.myspace.com/rockinchair59
avatar
Philob
Admin

Messages : 526
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://wishboneash-france.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BLUE ÖYSTER CULT

Message  Philob le Mar 4 Nov - 13:37

Very interesting ! Je connaissais pas l'histoire... Very Happy

_________________

Sans la musique, la vie serait une erreur...
Visitez le Myspace de mon groupe...
http://www.myspace.com/rockinchair59
avatar
Philob
Admin

Messages : 526
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 56
Localisation : Lille

Voir le profil de l'utilisateur http://wishboneash-france.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: BLUE ÖYSTER CULT

Message  Chris le Mer 5 Nov - 14:13

Encore un groupe passionnant qui ne ressemble à aucun autre, tous les albums sont (plus ou moins) intéressants. Je retiens en particulier "Secret Treaties", "Cultosaurus Erectus" et "Imaginos" mais il y en a d'autres eux-aussi excellents.
avatar
Chris

Messages : 54
Date d'inscription : 15/10/2008
Age : 52

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: BLUE ÖYSTER CULT

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum