ROSE NEVER STOPS : Cergy , Pacific Rock , 19/2/10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ROSE NEVER STOPS : Cergy , Pacific Rock , 19/2/10

Message  Phil le Mer 24 Fév - 8:43

ROSIE NEVER STOPS : Cergy , Pacific Rock , 19/2/10

Trois mois jour pour jour après sa venue au Pacific Rock , Rosie Never Stops était de retour en ce noble endroit pour "célébrer" le 30ème anniversaire de la disparition de Bon Scott.
Seb , bassiste du groupe , m'avait au préalable, averti que la set-list subirait quelques changements par rapport à celle qui fut interprétée lors de leur dernier passage et ce fut le cas au moment où vous lirez ces lignes.
En première partie , un groupe dans une veine AC/DCienne , nommé Vintage Cojones se produisit devant un parterre de curieux qui furent effectivement très vite impressionnés par leur talent. Alternant des compos personnelles et des reprises dont Jumping Jack Flash des Stones et Born To Be Wild de Steppenwolf , les quatre compères suscitèrent l'enthousiasme dans le public venu en masse.
Rosie Never Stops allait à son tour investir la petite scène du Pacific. Tendus certainement par la portée de l'évènement , les cinq musiciens restèrent concentrés jusqu'à ce qu'ils n' entament le set par Live Wire , Seb faisant vrombir sa basse sur l'intro. Olive , le guitariste , arborant fièrement le costume du p'tit Young , surgit en alignant riff sur riff puis un solo dévastateur. Mario , quant à lui , guitariste rythmique de son état, ayant la même guitare que Malcolm , assure l'essentiel de même que Stéfan , qui derrière ses futs, n' a de cesse de les marteler avec une râge indescriptible. Et que dire de Christophe , le chanteur ? Quel talent , quelle voix et quel showman !!!!!!!!!!!! La version d'Hell Ain't A Bad place To Be est torride , Christophe ne cessant d'arpenter la scène d'un bout à l'autre. Christophe rappela , non sans émotion , ce pourquoi nous étions venus.
Suivirent Problem Child, Sin City et Girls Got Rhythm , ce dernier titre donnant l'occasion à Christophe de s'attiffer d'un soutien gorge autour de la tête , mais qui finalement ne tint pas. Il opta pour le bras puis se le mit autour du coup pour finalement l'accrocher sur le kit de batterie de Stéfan qui , à ce moment-là , lui prêta un sourire complice. Suivirent Shot Down In Flames (le Phil headbangua comme un forcené jusqu'à s'en démettre une cervicale) puis Bad Boy Boogie que Christophe présenta comme un blues (tseu , tseu !!!), fut interprété dans une version décoiffante .Le groupe s'attela à un de mes titres préférés du gang australien , à savoir Down Payment Blues , une vieillerie issue de Powerage. Quel plaisir de réécouter des titres que le groupe original n'interprète plus depuis des années !!!!!!!!!!!!!!
Pas de temps mort puisque le groupe enchaine directement sur The Jack , incontournable de chez incontournable qui donne l'opportunité au public de participer activement , Christophe , en rajoutant généreusement ("mais putainnnnnnnn , foutez-moi le bordelllll !!!!!!!).
Embrayant sur Rock'n'Roll Damnation dont la version délivrée ce soir-là , fit un véritable carton , le groupe poursuivit avec Whole Lotta Rosie (ce titre à lui seul , suffit à déclencher l'hystérie) puis Dog Eat Dog .
Et là , le clou du show !!!!!!!! Le groupe s'attela à une version de Gimme A Bullet , titre que personne n'attendait . Seb m'avait effectivement entretenu de possibles surprises mais là , elle fut totale.Une version bien plus longue que sur album ravit le public agréablement surpris de la présence de ce titre dans la set-list.
L'intro mille fois reconnaissable de Dirty Deeds Done Dirt Cheap se fit entendre permettant à votre serviteur et à son fidèle comparse , j'ai nommé Ponpon (membre occasionnel du BSF) d'assurer les choeurs en compagnie de Christophe , ce que nous fimes avec un aplomb défiant toute concurrence.
Ce qui allait suivre s'avèra ENOOOOOOORME . Tout d'abord , Go Down , dont personne n'espérait plus une version live puis If You Want Blood (You've Got It) , un de mes titres préférés toutes périodes confondues sur lequel j'headbanguai comme un dingue comme au bon vieux temps.Il me semble qu'après , il y ait eu High Voltage (car d'après la set-list que je vais vous communiquer , Seb me fit part de nombreux changements de dernière minute).
Up To My Neck In You , Riff Raff et TNT s'enchainèrent sans temps mort.
Marquant une pause de deux minutes après un concert intense , le groupe visiblement fatigué mais satisfait d'avoir donné une excellente prestation revint pour une version décapante de Let There Be Rock . Olive exécuta son solo en se promenant au beau milieu du public.
Highway To Hell suscita l'engouement qu'on lui connaît mais surtout le set se clotura sur Night Prowler et non sur Ride On comme indiqué sur la set-list. Voilà pour cette mémorable soirée passée en compagnie de Rosie Never Stops qui , de l'avis général recueilli au sein de certains potes s'étant déplacés pour l'occasion , demeure le meilleur tribute band consacré à AC/DC . Merci à vous , mes potes de Rosie !!!!!!!

Phil

Messages : 410
Date d'inscription : 14/09/2008
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ROSE NEVER STOPS : Cergy , Pacific Rock , 19/2/10

Message  Phil le Mer 24 Fév - 12:47

rockn roll damnation

girls got rythm

hell ain't a bad place to be

Phil

Messages : 410
Date d'inscription : 14/09/2008
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum